INSTALLATIONS

Installation "Mort en été" de Claude Lévêque

Dans le cadre des thématiques choisies pour les saisons estivales, Fontevraud se prête à des installations d’art contemporain sous la forme de commandes à artistes qui prennent une forme spectaculaire et interactive.

Usages et art contemporain

Depuis 2010, l’été à Fontevraud est placé sous le signe des usages communautaires des lieux : manger, marcher, dormir. Il s’agit de proposer chaque année à un artiste une sorte de carte blanche en vue d’investir un espace du site et de recréer ces usages pour aujourd’hui.

L’installation prend place au cœur d’une programmation de débats et spectacles imaginée pour l’événement La Cité idéale. Ce cycle composé de trois créations voit se succéder des œuvres dans lesquelles les visiteurs se sont prêtés, dans la convivialité et un certain art de vivre, à une interprétation contemporaine de ces fonctions vitales du monastère et de la prison de Fontevraud.

En 2013, la Cité idéale ouvre un nouveau cycle de trois ans en s’intéressant aux enjeux contemporains de la cité : l’énergie, la connaissance, l’alimentation, grands défis de l’humanité aujourd’hui.

La première création de ce cycle interprétera le thème de l’énergie et sera signée François Morellet, artiste contemporain français majeur, considéré comme le précurseur du minimalisme et reconnu pour ses créations qui mettent en scène la lumière.

En 2010, À table ! de Nicole Concordet et Christophe Theilmann

En 2010, À table ! de Nicole Concordet et Christophe Theilmann, auteurs d’une monumentale table installée pendant tout l’été 2010 dans le grand réfectoire.

Elle mettait face à face par groupes de huit les convives des grands dîners proposés chaque samedi soir. Le dispositif scénique permettait à une arche de se déplacer sur des rails au dessus des tables, pour le service parfois facétieux. Les menus et programmes des dîners étaient confiés à des personnalités du monde de l’histoire, des arts, de la chanson (Dick Annegarn, Titi Robin, Jacques Le Goff, Jacques Halbert, …).

Belvédère(s) de Vincent Lamouroux

En 2011, Belvédère(s) de Vincent Lamouroux. Marcher dans le cloître et son jardin…

Comme un « Grand 8 » ou un labyrinthe en bois entre ciel et terre, le «Belvédère(s) » de ce jeune plasticien s’installe dans le cloître, centre symbolique et physique de l’Abbaye, lieu d’élection de la marche des moniales et des prisonniers. La Cité idéale 2011 avait en effet pris pour thème « En marchant ».

Entre audace et curiosité, un pas après l’autre, les visiteurs ont expérimenté une promenade sur un drôle d’escalier dont les paliers et les hauteurs de marches différaient à chaque pas. De quoi découvrir des points de vue inédits jusqu’à huit mètres de haut sur l’Abbaye.

Mort en été de Claude Lévêque

En 2012, Mort en été de Claude Lévêque

Cette nouvelle œuvre, produite en 2012 par Fontevraud en partenariat avec Estuaire, est conçue pour le grand dortoir de l’Abbaye. Elle a été créée dans le cadre de la Cité idéale avec pour thème « Une nuit à l’Abbaye » et évoque un songe flottant, entre lumière de Loire et vapeurs de ciel rouge, sur fond de quelques ritournelles au loin...

Une deuxième œuvre du grand plasticien français sera exposée durant cet été 2012 : « La nuit », créée en 1984, acquise par le FRAC des Pays de la Loire en 1995, est présentée dans le cadre de la manifestation « Songe d’une nuit d’été », organisée par les FRAC Pays de la Loire, Centre et Poitou-Charentes.

RESSOURCES MULTIMÉDIA

Pays de la LoireSite web du Pays de la LoirePays de la LoireMinistère de la Culture et de la CommunicationConseil Général du Maine et LoireVal de LoireAssociation des CentresRégion CentreRégion Poitou CharenteLoire-Atlantique