SIGNALÉTIQUE

La volonté d’un usage contemporain du monument historique, inscrite dans le projet de Fontevraud, conduit à faire dialoguer les formes contemporaines du design et de l’architecture avec celles du passé.

Suivre la ligne de … matali crasset

Reprenant la vision urbanistique du lieu portée par l’idée de cité des sept quartiers traversant l’histoire, matali crasset a imaginé un concept qui consiste à tracer une ligne parcourant tout le site, accompagnant toutes les déambulations possibles. Cette ligne est fluide, elle apparaît ou pas selon les lieux, comme un pointillé, elle se déplace dans le site, se pose sur des bâtiments, souligne les contours des passages entre les quartiers.

Elle se décolle des murs pour créer un pli dans lequel on dispose les informations appropriées : directions, enseignes, identité des quartiers, informations sur les animations … Matérialisée par des tubes en aluminium posés à plusieurs lieux du site, la signalétique de matali crasset adopte un design résolument contemporain, identifiant les quartiers par des couleurs vives, désignant les lieux d’usage par des enseignes, proposant des mobiliers urbains d’accompagnement de la marche et d’invitation à la pause…

Inaugurée le 25 juin 2011 pendant la Cité idéale®, la ligne de matali crasset s’impose déjà comme un geste artistique et créatif venant animer la cité contemporaine de Fontevraud, inscrite comme telle dans son histoire, qui continue de se construire au jour le jour.

Designer industriel, reconnue dans le monde entier, matali crasset a commencé sa carrière auprès de Denis Santachiara, designer italien, puis de Philippe Stark. Elle s’impose dans les années 1990 avec un travail explorant des domaines très éclectiques, dans lequel la présence colorée est très importante. Ses créations s’organisent autour de principes tels que la modularité, la flexibilité. Mais surtout, elles interrogent les codes qui régissent notre vie quotidienne. Matali Crasset trouve à Fontevraud sa deuxième expérience dans le patrimoine historique après la création des lustres de la cathédrale Saint-Bénigne de Dijon. Certaines de ses créations font partie des collections du MoMa à New York et du Musée des arts décoratifs à Paris.

Les espaces de Laurent Vié

Les espaces d’accueil et de restauration affichent, sous la patte de Laurent Vié, architecte angevin, des lignes sobres et élégantes. L’Aliénor Café, le bar à vins de l’Abbaye, par exemple, dont la nouvelle décoration fait dialoguer les voûtes renaissance de l’ancienne cuisine avec le mobilier contemporain, accueille une sélection de vins naturels et primés et constitue une mise en valeur du territoire viticole saumurois et ligérien.

Le nouvel hôtel signé Patrick Jouin

L’Abbaye a confié au célèbre designer architecte français, Patrick Jouin la mission de repenser le concept de l’hôtel du Prieuré Saint-Lazare. Actuellement fermé pour une période de 18 mois, l’hôtel va bénéficier d’une restauration et d’une restructuration inspirée par l’esprit monastique qui a marqué l’origine des lieux. Patrick Jouin a voulu rendre perceptible que la simplicité est aujourd’hui le vrai luxe. Le nouvel hôtel ouvrira ses portes en 2014

RESSOURCES MULTIMÉDIA

Pays de la LoireSite web du Pays de la LoirePays de la LoireMinistère de la Culture et de la CommunicationConseil Général du Maine et LoireVal de LoireAssociation des CentresRégion CentreRégion Poitou CharenteLoire-Atlantique