JEAN GENET ET LA PRISON DE FONTEVRAUD

« De toutes les centrales de France, Fontevrault est la plus troublante. C’est elle qui m’a donné la plus forte impression de détresse et de désolation, et je sais que les détenus qui ont connu d’autres prisons, ont éprouvé, à l’entendre nommer même, une émotion et une souffrance comparable ». Jean Genet écrit ceci dans son livre « Miracle de la rose » dont l’action se déroule à Fontevraud.

L’écrivain français sert ainsi de guide à la fois sombre et lumineux de ce que fut la vie des prisonniers de Fontevraud aux 19e et 20e siècles.

En visitant les anciens parloirs, vous découvrirez le parcours muséographique consacré à la vie pénitentiaire et prenant comme point d’ancrage Jean Genet. Documents d’archives, photos des aménagements réalisés pendant la période pénitentiaire, mais aussi lettres de prisonniers et reproduction de graffitis laissés sur les murs par les détenus, sont autant de témoignages d’une part ténébreuse de l’histoire de Fontevraud.

Pays de la LoireSite web du Pays de la LoirePays de la LoireMinistère de la Culture et de la CommunicationConseil Général du Maine et LoireVal de LoireAssociation des CentresRégion CentreRégion Poitou CharenteLoire-Atlantique